Ecological heatingChauffage écologique

Miscanthus géant cultivé au château d'OmiécourtBefore building the Ormieux gite a couple of years ago, we decided to implement an efficient, environmentally-friendly and cost-effective heating system.

At the time, the badly heated Chateau consumed up to 12,000 litres of fuel oil a year! We chose to install a multifuel boiler, which can burn woodchips and other types of biomass.

Given that our area is sparsely wooded and delivery of wood from another area is against our environmental stewardship principles, so we decided to grow an on-farm energy plant: Miscanthus, also known as “elephant grass”, in view of its height (3.50m, 10 feet!)).

This perennial, bamboo lookalike can be grown in a field for up to 20 years. The Miscanthus is harvested each year in March.

The crop requires weed killer treatment in the first year but no chemicals are used thereafter.

After a few years, the annual crop can represent the equivalent of about 10,000 litres of fuel oil per hectare (better than wheat, which is worth around 3000 litres per hectare per year).

Since 97% of the Miscanthus cane is made up of cellulose and lignin, it burns very cleanly and generates little pollution. This initiative is an integral part of our approach to modern, productive but environmentally-friendly agriculture.Miscanthus géant cultivé au château d'OmiécourtAvant l’aménagement de la maison des ormieux, nous avons réfléchi à un mode de chauffage efficace, écologique et économique.

En effet, le château, mal chauffé à l’époque, nécessitait 12000 litres de fuel par an.

Nous avons choisi une chaudière poly combustible ; nous pouvons notamment bruler des plaquettes forestières.

Notre région est peu boisée et l’acheminement de bois d’une autre région est contraire à notre démarche écologique ; nous avons donc décidé d’introduire  sur l’exploitation agricole une plante énergétique : le miscanthus, surnommée herbe à éléphant pour sa hauteur (3.50m).

Cette herbe ressemble à un bambou, c’est une plante pérenne qui est installée sur une parcelle pour environ 20 ans et qui est récoltée chaque année en mars. Le miscanthus nécessite un désherbage chimique la première année ; mais ensuite  plus aucun pesticide ni engrais.

Après quelques années, la production est d’environ 10000 litres d’équivalent fuel par hectare (en comparaison, un blé correspond à 3000litresd’ef/ha) La canne de miscanthus est composée à 97 % de cellulose et de lignine, sa combustion est donc très peu polluante.

La démarche s’inscrit pleinement dans notre démarche d’une agriculture respectueuse de l’environnement ; mais moderne et productive.